Belle Ile Immobilier, votre agence immobilière de Belle Ile en mer

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Monuments et sites

Citadelle Vauban

La citadelle est située à la droite de l’entrée du port, en face de la ville du Palais. Elle forme un grand carré irrégulier auquel ont été rajoutés régulièrement des bastions qui lui ont donné la forme d'une étoile. Elle est construite en granit.
Sous la Deuxième République, un décret daté des 23 et 30 juillet 1850 affecta la citadelle de Belle-Île-en-Mer aux condamnés à la peine de détention et aux individus condamnés à la déportation pour crimes commis antérieurement à la promulgation de la loi du 8 juin 1850. L'ouvrier Albert y a été détenu.
Elle fut une prison pour les officiers allemands pendant la Première Guerre mondiale, avant d'être occupée par les troupes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale qui utiliseront les mêmes cellules pour y détenir des prisonniers anglais, français, et même bellilois ; il subsiste encore les preuves de leur emprisonnement mais elles s'effacent malheureusement au fil des années.
Elle regroupe aujourd'hui des vestiges de son histoire mouvementée dans des bâtiments du style Louis XIII.
 

 

Eglise de locmaria

La première église de Locmaria aurait été consacrée en 1070. Elle serait donc la plus ancienne de l’île. L’église actuelle possède encore un clocher avec un dôme en « poivrière » élevé en 1714. Divers remaniements et agrandissements ultérieurs, particulièrement en 1868, ont achevé de donner à l’église son aspect actuel.
On rapporte d’elle une curieuse légende, celle de Notre-Dame du Bois-Tors. Jadis, un bel orme dressé devant l’église, avait été abattu par l’équipage d’un navire hollandais qui devait s’en servir pour remplacer le mât brisé par la tempête. Alors qu’on débitait le tronc à grands coups de hache, on le vit tout à coup se rouler, puis se raidir « tors du pied au faîte ». Dans l’impossibilité de se servir d’un mât ainsi vrillé et, sans doute aussi, fortement impressionnés, les marins repartirent aussitôt.
A l'intérieur admirez le Ex-Voto, un bateau suspendu au dessus des fideles.
Il s'agit d'un trois-mâts carré de guerre à la proue ornée d’un ange. La maquette a été taillée dans la masse et en partie évidée. Ses 108 canons, ont répartis sur trois ponts. Sur le gaillard arrière sont inscrits le nom du sculpteur et l’année : "L’Hermite Denis en 1862". L’ex-voto a été réalisé à Locmaria. 2,80 mètres de long pour 2,38 mètres de hauteur, une envergure de 1 mètre.
 

 

Fortin de Port Maria

En 1689, Vauban, préconisa l'installation de batteries pour défendre la plage de Port-Maria, d'un magasin à poudre et d'un corps de gardes3.
Le 22 avril 1761, au cours de la prise de Belle-Île-en-Mer, la batterie a été détruite par des tirs de bateaux anglais lors du débarquement à Port An-Dro3.
Elle a été réstaurée en 1797 et elle était équipée de deux canons en 1824.
En 1841, il est décidé de reconstruire le corps de garde. Les travaux seront terminés en 1860, selon le modèle 1846 n°2, il permet d'heberger 30 hommes.
En 1891, après avoir été déclassé, le corps de garde est vendu à un notable belle-îlois, Emile Cazalet, puis cédé en 1895 à la famille Malécot qui l'aménage en résidence secondaire et le propose à la location saisonnière3.
Le fort est occupé par les allemands en 1940, qui le laissent en ruine à la libération en mai 1945.
Il est restauré dans les années 1950, par la famille Malécot qui en est toujours propriétaire.
 

 

Le Grand Phare

Le Grand Phare. Édifié selon les plans de l’ingénieur Fresnel, le Grand Phare de Kervilahouen est entré en service en 1836. La tour mesure 52 m, son diamètre est de 7,50 m à la base et 5,50 m au sommet. Son ascension est possible, après avoir gravi 213 marches de granite puis un escalier de fer. De là-haut, on découvre par temps clair de très beaux points de vue panoramiques sur toute l’île.

 

 

 

Port de Sauzon

Sauzon est le deuxième port de Belle Ile en Mer.
Situé au Nord-Ouest de l'île, à 7 km de Palais, le port de pêche et de plaisance offre un paysage de couleurs pastel. Avec ses 917 habitants, la commune s'étend sur 22 km².
Le centre de Sauzon rassemble bon nombre de commerces, restaurants et d'artisans indispensables, à la fois en hiver de par leur aspect de proximité et de lien social, et en été pour accueillir les plaisanciers, les campeurs, et les vacanciers venus profiter du calme de Sauzon. 
Riche en patrimoine culturel et naturel Sauzon offre aux visiteurs et à ses habitants un cadre exceptionnel et une douceur de vie inestimable.